Accueil

DECES DR YVES COTREL

Le docteur Yves Cotrel s’est éteint le 29 janvier 2019, à 9h15, à l’âge de 93 ans. 

Reconnu dans le monde entier comme l’inventeur d’une instrumentation chirurgicale implantable, Yves Cotrel a révolutionné en 1983 la chirurgie de la scoliose. Mise au point avec Jean Dubousset, chirurgien orthopédiste de Saint-Vincent de Paul à Paris, l’instrumentation CD (Cotrel-Dubousset) permet de corriger la déviation de la colonne vertébrale et de consolider le segment redressé. Grâce à la très grande stabilité du montage, elle évite au patient les plâtres et corsets jusque-là imposés pendant près d’un an après l’opération. Elle a été implantée à ce jour chez plus de deux millions de patients dans le monde.

« L’histoire de ma vie professionnelle a été jalonnée d’événements imprévus et parfois traumatisants…. Alors que je me destinais à la carrière d’obstétricien et prévoyais de m’installer en Bretagne, je fus subitement envoyé à Berck, dans le Nord de la France, pour y devenir chirurgien orthopédiste. Je devais y rester trente ans. »

Né le 27 avril 1925 à Dinan, Yves Cotrel va consacrer sa vie à la scoliose. Dès 1948, chef du service orthopédie de l’Institut Calot de Berck, il met son expertise et son empathie au service de ses patients, souvent très jeunes, condamnés alors à des traitements lourds, inesthétiques, et à de longues immobilisations hospitalières.

En 1975, un triple arrêt cardiaque l’oblige à cesser toute activité professionnelle. Désœuvré, il se découvre une vocation de chercheur et met à profit le sens de l’innovation acquis pendant les six mois où, grâce à une bourse, il s’était familiarisé en 1958 avec les techniques américaines … Trois ans plus tard, une toute nouvelle instrumentation métallique implantable sort du modeste atelier de bricolage de sa maison de Bretagne.

Déclaré « invalide définitif », rien n’entame sa passion, sa curiosité et son goût de l’action. Il parcourt le monde afin de former les chirurgiens à cette nouvelle technique ; il enchaine cours et conférences, participe aux échanges des sociétés savantes et accueille à son tour à Paris des boursiers du monde entier.

En 1999, avec l'accord de son épouse Marie-Lou et de leurs huit enfants, cet homme de cœur crée, sous l'égide de l'Institut de France, une fondation* de recherche sur les pathologies de la colonne vertébrale, qui porte son nom. « Je désire que les moyens, dont je puis disposer aujourd’hui, servent à poursuivre la recherche au bénéfice d’une pathologie à laquelle j’ai reçu la mission de travailler... »

La fondation Cotrel soutient aujourd'hui plus de 60 équipes de chercheurs dans le monde pour relever le défi lancé par le Dr Yves Cotrel à la scoliose « idiopathique » afin qu’elle livre enfin le secret de ses causes et de ses mécanismes d'évolution.

Les obsèques se tiendront à Dinan, samedi 2 février à 14h30, en l’Eglise Saint Sauveur. Pour ceux qui ne pourront s’y rendre, une messe de requiem sera donnée le mardi 12 février à Paris, Eglise Saint Pierre de Chaillot, à 17h00.

Selon ses souhaits, les dons adressés à la Fondation Cotrel - Institut de France seront préférés aux fleurs.